Création d'entreprise
3 minutes
de lecture

Témoignage : Pourquoi il ne faut pas attendre la fin de ses études pour entreprendre ?

vendredi 19 février 2021

Depuis 2014, près de 21 000 créateurs ont bénéficié du statut national d’étudiant-entrepreneur et d’un accompagnement par les Pépites (Pôles Étudiants pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat). 🚀Pour l’année 2019, ce n’est pas moins de 4 639 étudiants qui se sont lancés dans un projet entrepreneurial sous ce statut privilégié.

Mais quels sont les avantages à concrétiser son projet entrepreneurial au cours de ses études ? 🎓

📣   ROBIN a rencontré pour vous Romain Ginestou, co-fondateur et CTO de 2 startups,  Leadjet et Factoredin.  

       🔹 Peux-tu présenter votre parcours en quelques mots ?

" Je suis ingénieur diplômé de l’ENSTA Paris, où je me suis spécialisé en entrepreneuriat et dans la programmation logicielle. J’ai ensuite intégré le MSc X-HEC Entrepreneurs. Je suis désormais co-fondateur et CTO de deux startups, Factoredin (lutte anti-fraude dans le domaine bancaire) et Leadjet (outil de productivité pour les équipes de vente). "

🔹 Quelles ont été tes principales difficultés pour concilier études et entrepreneuriat ?

" Il existe une divergence certaine entre la façon dont est pensée une formation académique « classique », articulée autour de programmes pré-définis, d’une méthodologie imposée, des travaux encadrés réguliers, d’une grille de notation stricte ; et la manière dont un étudiant vit son projet entrepreneurial. La marginalisation de cette expérience entrepreneuriale, tant en termes de suivi et d’encadrement que de reconnaissance, ont à mon sens représenté une difficulté pour moi durant mes études.

Le manque d’expérience, de connaissances générales sur l’entrepreneuriat sont également à souligner, bien que cela concerne beaucoup de débutants. "

🔹 As-tu bénéficié d’aménagements ou d'aides au sein de votre établissement ?

" Durant mes études d’ingénieur, j’ai eu la chance de m’impliquer dans un projet entrepreneurial très technique et ambitieux. Les deux premières années de développement n’ont pas été valorisées par mon école, mais après négociation, j’ai pu bénéficier d’un aménagement de parcours en 3ème année pour que je puisse m’y dédier à temps plein.

La composante entrepreneuriale est donc graduellement devenue prépondérante, jusqu’à une année dédiée au sein du master d'entrepreneuriat auquel j’ai postulé par la suite. "

🔹 Selon toi, quelles sont les qualités indispensables pour entreprendre au cours de ses études ?

" Au-delà des qualités d’un entrepreneur en devenir, un étudiant entrepreneur se doit à mon avis de penser à contre-courant, de faire preuve de persévérance et d’une grande motivation pour se lancer dans cette voie parallèle. Cela implique souvent de ne pas compter ses heures de travail.

Le contexte étudiant stimule la créativité et l’apprentissage. Dès lors, un étudiant qui saurait valoriser ses compétences acquises tout en ayant la curiosité nécessaire pour explorer ce qu’il ignore encore, a de grandes chances de réussir ! "

🔹 Pourquoi ne pas avoir attendu la fin de tes études pour entreprendre ?

" L’opportunité de prendre part à un projet entrepreneurial qui m’a été présentée pendant mes études d’ingénieur a quelque peu précipité les choses... le reste de mes études s’est construit autour de cette envie d’entreprendre. "

🔹 Selon toi, la crise de la Covid-19 est-elle une opportunité pour concrétiser son projet entrepreneurial ?

" Tout dépend du secteur bien entendu. Les usages changent, et plus important encore, cette crise a permis aux individus de se rendre compte eux-même qu’il leur est en réalité possible de faire changer les choses à leur échelle dans leur sphère professionnelle ou personnelle, d'accélérer les réformes, de raccourcir des procédures, etc. Cette crise permet un rabattement des cartes qui ouvre des opportunités, de nouveaux besoins, et un rattrapage technologique dans les marchés plus traditionnels. Pour l’entrepreneur, il s’agit de détecter ces changements saillants et d’en tirer parti. "

🔹 Quels conseils donnerais-tu à un étudiant qui veut se lancer ?

" Je lui recommanderai de bien s’entourer, d’avancer avec humilité face à la quantité d'informations et de nouvelles connaissances à assimiler. De percevoir la richesse de son réseau, de ses ressources personnelles et savoirs pour les utiliser au mieux. De lire, de s’inspirer, de ne pas avoir peur de creuser un domaine. De rêver grand et de commencer petit. "

🔎   Focus sur le statut d’étudiant-entrepreneur

 👥 Qui ?

Toute personne diplômée du baccalauréat ou de tout diplôme, français ou étranger, équivalent, inscrite dans un établissement d’enseignement supérieur ou récemment diplômée de l’enseignement supérieur, sans limite d’âge, quel que soit le domaine d’étude.

  📍 Où ?

Partout en France. En effet, il existe 33 Pépites, répartis sur tout le territoire métropolitain ainsi que dans les départements et les régions d’outre-mer.

Pour trouver le Pépite le plus proche de chez vous, cliquez ici.

  ⏳ Combien de temps ?

Ce statut est accordé pour une seule année universitaire, à savoir de septembre à septembre. Il n’existe pas de procédure de renouvellement automatique, il est nécessaire de déposer une nouvelle demande pour en bénéficier au-delà d’une année universitaire. Toutefois, il faudra justifier que le porteur de projet a encore besoin de ce statut pour développer son projet entrepreneurial.

  👍 Quels avantages ? Le porteur du projet bénéficie de nombreux avantages s’il obtient ce statut dont notamment :

  • D’un accompagnement par un mentor et/ou un référent académique
  • D'une aide à la recherche de financement et d'un accès à des Prix et Concours
  • D’un accès à un espace de coworking
  • De la possibilité de s’inscrire au diplôme Étudiant-Entrepreneur (D2E) (inscription obligatoire pour les jeunes diplômés)
  • De la possibilité de remplacer le stage prévu dans son cursus universitaire par le développement de son projet professionnel
  • De conserver le régime de la sécurité sociale étudiante
  • D’obtenir des équivalences ECTS et des aménagements d’emploi du temps

 📝Comment ? Il suffit de déposer une demande sur cette plateforme. Un comité d’engagement étudiera le projet entrepreneurial et la motivation du porteur du projet avant d’accepter ou non d’accorder le statut d’étudiant-entrepreneur.

L’obtention de ce statut est totalement gratuite.

 💡A savoir, ce statut est accordé au porteur de projet et non au projet lui-même. Ainsi, si plusieurs personnes sont à l’origine du projet, chacune pourra, en déposant individuellement un dossier de candidature, se voir accorder ce statut.

Pour toute autre question, vous pouvez consulter cette FAQ.

Qui est ROBIN ?

L'interlocuteur rassurant qui anticipe les problèmes juridiques des entrepreneurs

Comment cela fonctionne ? 

À l'aide d'une plateforme dédiée numérique et téléphone, disponible 7 jours sur 7, posez votre question avec vos mots, nous vous offrons 20 minutes au téléphone avec un avocat expert pour vous répondre

Mettre ROBIN à disposition de mes entrepreneurs

Pour poser votre première question juridique à ROBIN ou prendre contact avec l'équipe, prenez rendez-vous avec nous. 

Autres articles

Copyright © 2021 ROBIN. Tous droits réservés.